Sigle PEAVCLA PETITE EGLISE APOSTOLIQUE VIELLE CATHOLIQUE

Mission Saint Antoine de Padoue

La Vieille Petite Eglise Catholique Apostolique partage sa profession de foi avec l'ensemble des Eglises Chrétiennes. Pour elle, l'Eglise est une assemblée religieuse hiérarchique et visible qui continue l'œuvre commencée par le Christ, Notre Seigneur.

Tradition et Légitimité

La Vieille Petite Eglise Catholique Apostolique tient ses pouvoirs de l'EGLISE VIEILLE CATHOLIQUE d'ANGLETERRE. Aussi, avons-nous cru bon d'exposer ici, brièvement, les origines et le pourquoi de l'existence de cette Eglise actuellement séparée de Rome.

L'Eglise Vieille Catholique est née à la fois de l'intolérance du Saint Siège de Rome et des manigances des disciples de Saint Ignace de LOYOLA. En effet, il était de tradition au sein de l'Eglise de Hollande d'élire son Archevêque au Siège d'Utrecht, mais en 1703 le Vatican s'y opposa pour des motifs politiques. Après 20 ans d'atermoiement, le Chapitre passa outre et élit en 1723 son Archevêque en la personne de Mgr. Cornelius STEENHOVEN à la grande fureur des Jésuites. Le Vatican condamna cette décision tout en reconnaissant la validité de l'Episcopat du nouvel Archevêque.

L'Eglise d'UTRECHT poursuivit son existence teintée parfois d'un rigorisme très Janséniste.

En 1870, lors du Concile VATICAN I, l'infaillibilité Pontificale fut admise à titre de dogme par l'Eglise Catholique Romaine. L'Eglise d'Utrecht dénonça une fois de plus le manque de conciliarité de l'Eglise et rejeta cette nouvelle décision d'absolutisme. Cette prise de position de l'Eglise d'Utrecht sera le ferment de la naissance de l'Eglise Vieille Catholique, non seulement aux Pays Bas, mais aussi en Allemagne, Autriche, Suisse, Pologne, Tchécoslovaquie et aux USA.